Parlons bien, parlons vin 21/09/13

La robe du vin – Apprendre à déguster avec Trois Fois Vin

robe du vin

La robe du vin (terme un peu désuet désignant l’aspect visuel du vin, mais joli quand même) nous en apprend beaucoup sur celui-ci, avant même de l’avoir porté à la bouche … Trois Fois Vin vous explique comment identifier les caractéristiques d’un vin rien qu’à la vue !

Limpidité et brillance

Les deux premières étapes de l’examen visuel de la robe du vin consistent à évaluer sa brillance et sa limpidité. Pour cela, il suffit de positionner son verre sur un fond blanc. On peut le regarder devant une nappe, un mur, une feuille voire votre manche Messieurs si vous portez des chemises. Il est rare de nos jours de trouver des vins troubles et peu brillants, les techniques de vinification ayant bien évolué ! Attention, certains vins non filtrés peuvent être un peu troubles. Mais il ne s’agit pas là d’un défaut, vous pouvez consommer la bouteille sans crainte !

La robe du vin: une histoire de couleurs

Lorsque vous dégustez, essayez d’attribuer au vin une couleur : est-ce que sa robe est sombre ? pâle ? Voici une petite astuce de dégustation pour les blancs: plus le vin est acide, plus sa robe sera claire ! Demandez vous également quelle est l’intensité de sa couleur. Est-elle normale pour un vin de cette région ? Les vins de la vallée du Rhône vinifiés à partir de la syrah par exemple présentent généralement une robe rouge sombre. A l’inverse, les vins de Bourgogne issus du cépage pinot noir ont une robe plus claire. Ceci est dû à la pigmentation de la peau des raisins noirs, qui varie selon les cépages !

La couleur de la robe du vin nous renseigne aussi sur son âge.  Les vins rouges encore jeunes présentent des reflets violacés. Les très jeunes vins blancs (un à deux ans d’âge) présentent eux des reflets verts.

Attention, la jeunesse est une notion variable. Les grands vins de garde seront considérés encore jeunes cinq ans après sa mise en bouteille, mais ce ne sera plus le cas pour un vin rouge simple et peu charpenté !

La robe du vin évolue au fur et à mesure des années : d’un rouge violacé, elle tourne petit à petit au rouge acajou ou tuilé. Quant aux vins blancs, le jaune pâle aux reflets verts se transforme progressivement en or puis tourne parfois à l’ambre, voire au marron !
Ainsi, juste en évaluant la robe du vin, vous pouvez déterminer approximativement s’il s’agit d’un vin jeune, vénérable ou dans la force de l’âge.

Faites valser la robe du vin pour admirer ses jambes !

Quand on dit qu’un vin a de la jambe (encore un terme un peu désuet…), qu’est-ce que cela signifie ?
Les jambes sont les larmes qui coulent de long du verre lorsqu’on le fait tournoyer. Plus ces « jambes » sont épaisses et glissent lentement le long du verre, plus le vin est concentré en sucres et en alcool. A l’inverse, plus les larmes sont fines et plus elle coulent rapidement, plus le taux d’acidité du vin sera élevé.

À vos verres à présent ! Entrainez votre œil à la dégustation, vous verrez, c’est un outil aussi efficace que le nez. Une fois votre vue aguerrie, n’oubliez pas de jeter un coup d’œil à notre article sur les arômes du vin !

Abonnez-vous à la box de vin Trois Fois Vin

Recevez chaque mois les meilleurs vins des petits domaines, chez vous

Invite & Earn

X
Signup to start sharing your link
Signup