Les métiers du vin 30/09/20

Etre vigneron

En 2019, la France a produit 4,2 milliards de litres de vin, soit 17 % de la production mondiale. Il s’agit du 2e producteur mondial de vin derrière l’Italie en volume. Le métier de vigneron est donc un pilier de l’économie hexagonale. Même si souvent la transmission se fait de génération en génération, le métier de vigneron est un des plus complets qui soit dans le milieu du vin. Véritable agriculteur, scientifique, agronome, administratif, il doit être sur beaucoup de fronts à la fois. Trois Fois Vin zoom sur ce qu’est le métier de vigneron. 

La filière vitivinicole est présente dans 66 départements Français. Les exploitations vitivinicoles, elles, sont au nombre de 85 000 sur le territoire, ce qui représente environ 40 000 vignerons. Quel estce métier? Qu’implique t’il? Comment devient-on vigneron?

Vigneron/viticulteur 

Entre les deux, il y a une petite nuance à connaître : le viticulteur cultive la vigne et produit le raisin. La vigne ne lui appartient pas forcément. Au moment des vendanges, il confie son raisin à un autre domaine, une cave coopérative ou un négociant. Ces derniers prennent le relais et procèdent à la fabrication du vin. On parle d’activité viticole.
Le vigneron, en revanche, prend en charge la totalité du processus, de la culture de la vigne à la commercialisation, en passant par la production, la mise en bouteilles, etc. On parle d’activité vinicole, ou « vitivinicole ». 

Être vigneron 

Se lancer dans la vigne est un investissement de très longue haleine. Le vigneron répartit son temps entre différentes tâches et lieux de travail. Le vigneron vit au rythme de la vigne, et compose avec les caprices de la nature. Du calme de la taille en hiver à l’effervescence de la récole en septembre, il sera tout autant dans les vignes, au chai et au caveau de dégustation auprès de la clientèle. 

Le vigneron est un multi-taches. Être vigneron demande une grande patience et beaucoup d’efforts. Cela nécessite une très grande connaissance de la vigne et des éléments qui font la qualité d’un vin (terroir, climat, méthode de production, cépage(s)…). Spécialisé dans la culture de ses vignes et la production de vins, le vigneron doit assurer une production de qualité, selon un cahier des charges souvent très exigeant selon les régions. Les vignerons sont de plus en plus amenés à réfléchir à de nouvelles pratiques liées à l’environnement, et sont de plus en plus nombreux à s’engager dans la conversion de leur vignoble à l’agriculture biologique ou par extension à la biodynamie, à commercialiser, à communiquer…

Diplômes ?

Il est possible de devenir vigneron sans diplôme, par exemple en se formant, en stage, ou en alternance, directement auprès d’un exploitant expérimenté pendant quelques mois ou quelques années. Une formation agricole reconnue parait tout de même nécessaire, pour, entre autres, obtenir des aides diverses de la part de l’état principalement, via des CAP, Bac Pro, ou Licence Pro.

De nombreux organismes proposent des formations pour adultes qui souhaitent se réorienter par exemple.

Web série

La directrice commerciale et le directeur d’exploitation du Château Fleur Cardinale, à Saint-Emilion,  Caroline et Ludovic Decoster s’amusent à montrer le quotidien de vigneron dans une série de vidéos diffusées sur youtube. Le programme «  Être vigneron au quotidien » s’articulent autour de situations plus ou moins drôles d’une exploitation et du métier de vigneron ! A découvrir !

Interview de vignerons du blog de Trois Fois Vin qui pourraient vous intéresser:

A la Venvole, rencontre avec une grande vigneronne ….

Julien Cruchandeau, la Bourgogne dans la box Trois Fois Vin

Damien et Delphine Cadoux, “Un 100% Romorantin du Domaine le Portail

Alexandre Frontère, propriétaire du domaine du Mont d’Oraàs

Cyril Laudet, vigneron et propriétaire du Domaine de Laballe.

LE MEILLEUR DU VIN DANS UNE BOX CHAQUE MOIS