Jusqu’à la dernière minute, offrez une carte cadeau imprimable

Parlons bien, parlons vin 23/11/20

Le champagne en 2′ chrono

Le champagne est certainement le vin le plus connu au monde. Un succès dû à un style unique, une méthode de conception ancestrale, mais aussi une défense acharnée de l’appellation pour en préserver toute l’identité. Trois fois vin, vous propose de tout savoir sur ce nectar à bulles en deux minutes. Toppp chrono ! 

champagne-seau

Le champagne et son histoire 

Le vin de Champagne était un vin le plus souvent rouge, dont on redoutait particulièrement la seconde fermentation pour laquelle ce vin montrait des dispositions à créer de la mousse. Il a fallu attendre que le moine bénédictin Dom Pérignon apprenne à le dompter pour créer ce que nous connaissons aujourd’hui comme étant de l’effervescence. Ce n’est pas lui qui a inventer le champagne à proprement parlé, mais ce sont tout de même ces connaissances qui ont permis aujourd’hui de déguster le Roi des vins.

La et le champagne en quelques chiffres

Aujourd’hui, la Champagne, c’est 4 régions viticoles qui comptent près de 280 000 parcelles sur 34 000 hectares : La Vallée de la Marne, la Montagne de Reims, la Côte des Blancs et la Côte des Bar.

Illustration Comité champagne

7 cépages sont autorisés, même si les 3 premiers sont les plus utilisés

Le Chardonnay apporte de la finesse et de la fraîcheur. 

Le Pinot Noir offre au champagne de la structure et du fruit.

Le Meunier est un cépage souple et sur le fruit 

Le Fromenteau est quant à lui, un cépage rare en champagne qui apporte la puissance et fraîcheur finale.

L’Arbanne est le cépage de la vivacité, 

Le Petit Meslier est vif, et offre de belles notes d’agrumes.

Le Pinot Blanc confère de la rondeur et sur le fruit blanc.

Le 4 juillet 2015, les « Coteaux, Maisons & Caves de Champagne » ont été inscrits à la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

La méthode champenoise

Depuis 1994, la méthode dite « champenoise » est protégée par le droit Européen et exclusivement réservée à la région d’appellation Champagne. Elle détermine les normes sur la fabrication d’un champagne, comme le rendement maximal autorisé pour les raisins, la seconde fermentation en bouteille, le temps d’élevage minimum etc.

Les différents champagnes

Le champagne “Blanc de blancs” est un issu d’un cépage blanc à 100%.

Le “Blanc de noirs” assemble uniquement des raisins noirs. Deux cépages à la pellicule noire mais à la pulpe blanche.

Les rosés peut être élaborés de deux manières. À partir d’une courte phase de macération de raisins noirs, ou en ajoutant du vin rouge (local) dans le champagne pour lui donner la couleur rosée

Les champagnes d’assemblage sont issus de cépages différents, voire d’années différentes qui permettent de créer de véritables contrastes.

Les champagnes millésimés

Le millésime, tel qu’il apparaît sur une bouteille de champagne, se rapporte à l’année au cours de laquelle les raisins ont été vendangés. Les champagnes non millésimés, eux, sont élaborés à partir de vins issus de récoltes de plusieurs années. En général, les champagnes millésimés sont produits uniquement les années exceptionnelles.

Le champagne exceptionnel, mais pas exceptionnellement

Certes, le champagne est associé à la fête, aux célébrations en tous genres, et aux mariages, mais il n’est pas forcement obligatoire de le déguster avec du caviar ou des huîtres. Comme le clame haut et fort le Syndicat général des vignerons de la Champagne avec cette campagne de pub “Le champagne exceptionnel, mais pas exceptionnellement“, on peut boire du champagne, tout le temps et à toutes les occasions alors … à vos sabres !

Autres articles du blog de Trois Fois Vin qui pourraient vous intéresser:

Les 5 questions à se poser pour bien choisir son Champagne

Je n’aime pas le champagne… quel est le plan B ?

5 commandements pour la bonne conservation du vin

LE MEILLEUR DU VIN DANS UNE BOX CHAQUE MOIS

ut dictum sed dapibus ipsum eleifend ut elementum quis, fringilla ut