fbpx

Archives

Quand l’automne invite à de jolis accords réconfortants …

 

Les températures baissent, il pleut même parfois, les arbres se parent de leur joli manteau tout rouge et on commence à se laisser tenter par des légumes de saison comme les champignons, les courges, les carottes, les panais. 
En automne, de superbes accords sont possibles entre des mets de saison et des vins fins et aromatiques. Trois Fois Vin vous propose quelques idées de repas accompagnés comme toujours, de bonnes quilles. 

soupe-automne

Voici un plat « doudou », crémeux, réconfortant et de saison : le risotto de cèpes et girolles. Les champignons révèlent toutes leurs saveurs avec des vins qui dégagent des arômes semblables aux leurs. Les rondeurs du vin créeront un équilibre avec la texture crémeuse du risotto. Pour un mariage délicat et parfait, l’idéal sera un vin aux tanins légers, légèrement boisés comme celui du Domaine de la Petite Mairie, en appellation Bourgueil, la cuvée « Les Galluches » 2016, sera parfaite ! 

Toujours dans les champignons, une simple poêlée de girolles s’accommodera parfaitement d’un Chardonnay de Bourgogne comme la cuvée « Vers Chânes », en Mâcon-Fuissé 2018 du Domaine Sébastien Giroux. Un vin opulent, riche mais avec une belle fraicheur en finale.

De la viande fondante dans une sauce au vin entourée de petits oignons, le retour du bœuf bourguignon est LE plaisir des dimanches d’automne et d’hiver. Et avec un boeuf cuisiné à la bourguignonne, on boit…..??? un vin (rouge) de Bourgogne ! Rien de plus simple que l’accord régional! Un plat de la région avec un vin de la même région. Pour ce plat emblématique de la région bourguignonne, apportez lui l’aromatique d’un Hautes Côtes de Nuits (« Les Cabottes » 2018) de Julien Cruchandeau ou en Coteaux Bourguignons avec la délicatesse de la cuvée « Les Grandes Gagères » 2018 de Claire Curtil qui marqueront, tous les deux, les saveurs marquées d’un bon bœuf mijoté, bourguignon.

Autres stars de l’automne : les châtaignes (aussi appelées « marrons »). Elles sont très appréciées aux mois de septembre et octobre, comme accompagnement de viande ou comme plat principal. Les châtaignes grillées au feu de bois ou au four sont de petites douceurs de la saison. Pour contrebalancer la texture sèche et un peu pâteuse que peut avoir le marron ou la châtaigne, on favorise le fruité ! Traditionnellement, ils se dégustent avec un « vin bourru ». C’est un vin qui est partiellement fermenté, généralement blanc, et trouble du fait de la présence de levures, et plutôt riche en sucres. Dans la région du Beaujolais, il est rouge, on l’appelle « paradis ». Sinon pour faire danser les papilles, on peut accorder nos petits légumes à coques avec une belle maturité comme un 100% Romorantin du Domaine Le Portail en AOP Cour-Cheverny. 

marron-grille

Le butternut… avec sa silhouette de Barbapapa et son bon goût beurré de noisette, est une courge qui associée à des oignons caramélisés fera un ingrédient parfait pour s’enorgueillir d’une douce tarte d’automne (recette à retrouver dans le livre « La fabrique des tartes » chez Marabout). Un joli vin de Graves blanc, comme le 2019 du Château Beauregard Ducasse fera aussi mouche sinon on peut jouer la carte d’un rouge charmeur et rond comme celui du Domaine Goyer, le « Chateaumeillant », une pure merveille. 

Certains rosés avec plus de caractère, comme ceux de l’appellation Tavel ou de Collioure, s’inviteront aussi en automne et en hiver avec de chaleureux couscous ou tajines.

Autres articles du blog de Trois Fois Vin qui pourraient vous intéresser:

Les Vins de Saison : Automne – Hiver

Côtes catalanes + gigot d’agneau en pot-au-feu = un accord qui réchauffe les cœurs

Accords vin et chocolat en toute harmonie