Parlons bien, parlons vin 27/08/20

Panorama du vignoble Français – Partie 1

La superficie totale des régions viticoles est de 835 805 hectares classés en AOP, IGP et Vin de table. Trois Fois Vin, vous emmène dans les plus grands vignobles français qui produisent 3 240 vins différents sur 80 départements.

Après avoir abordé tout au long du mois d’août, le vin, il est temps de découvrir le panorama de la France viticole. Cette semaine, les régions Alsace, Bourgogne, Beaujolais, Loire, Savoie, Jura, et Champagne.

L’Alsace,

L’Alsace, conçoit certains des vins blancs les plus célèbres du monde, qui ont tendance à être fruités et rafraîchissants. Ils sont produits sur les départements du Bas-Rhin (67) et du Haut-Rhin (68), sur une superficie totale de 15 600 hectares classés en Appellations d’Origine Contrôlée. 
Les principaux cépages qui composent le vignoble sont pour le vin rouge, le Pinot noir qu’on retrouve par exemple au Domaine Schoenheitz, et pour le vin blanc, le Riesling (du Domaine de l’Envol par exemple), Gewurztraminer, Sylvaner, Pinot blanc, Pinot gris et Muscat. 

Il y a 4 700 viticulteurs étalés sur 170 km de long, dont 20 % de vignerons indépendants, 39 % de coopératives et 41 % de négociants. La production de la région est de 70 % de vins blancs secs et vins blancs doux, 10 % de vins rouges, 20 % de vins mousseux.

La Bourgogne

La Bourgogne est la championne des régions viticoles françaises et pourtant elle ne représente que 3 % du vignoble français. Les blancs et les rouges de Bourgogne sont considérés comme les meilleurs du monde. Entre Auxerre et la région de Mâcon, sur seulement 28 841 hectares, la Bourgogne viticole produit 84 Appellations d’Origine Contrôlée. 

Le Chardonnay et le Pinot noir sont les deux cépages rois de la région qui bénéficie d’un climat de type tempéré et semi-continental. Il y a dans le vignoble 4 000 domaines, 250 maisons de négoces et 23 caves coopératives. La Bourgogne, c’est aussi la quintessence de la notion de terroir, qu’on nomme « climats ». Ils sont d’une extrême diversité (plus de 600) et à l’origine de l’immense variété des vins bourguignons. Les vins sont classés selon une hiérarchie à quatre niveaux. À la base, se trouvent les appellations régionales, comme l’AOC Bourgogne, ou Hautes-côtes de Nuits comme celle du vigneron Julien Cruchandeau. Puis les appellations communales (ou villages) comme Volnay ou Gevrey-Chambertin. Puis suivent les Premiers crus provenant de climats délimités au sein d’un village et enfin, les Grands crus, 33 parcelles en tout parmi les meilleurs climats.

Le Beaujolais

Il n’y a pas que du vin « Nouveau » dans le Beaujolais. On y produit également des vins rouges et rosés de belle réputation, avec des crus tels que le Juliénas, Brouilly ou Moulin-A-Vent. La taille du vignoble avoisine les 19 000 hectares classés en AOC-AOP . On ne cultive que du Gamay pour les vins rouges et du Chardonnay, comme en Bourgogne pour les vins blancs. Le vignoble se compose de 3 000 domaines et châteaux et 18 coopératives. 

La Champagne

L’appellation d’origine contrôlée Champagne, à laquelle sont associés qualité, prestige et célébration, constitue un patrimoine inestimable. Elle est un des symboles de la France dans le monde. 

Le champagne est produit sur les départements de la Marne (51), de l’Aisne (02), de la Seine-et-Marne (77), de la Haute-Marne (52) et de l’Aube (10), sur une superficie totale de 34 300 hectares classés en 3 appellations. Les 7 cépages qui composent le vignoble sont majoritairement le Pinot noir (38% plantés), le Meunier, le Chardonnay. Il y a aussi le Fromenteau, l’Arbanne (à peine 10 hectares encore plantés sur toute l’appellation “Champagne”), le Petit Meslier et le Pinot Blanc. Certains vignerons assemblent les 7 cépages pour créer des champagnes d’une complexité souvent extraordinaire. 

Il existe dans le vignoble 16 100 Vignerons, 140 Coopératives et environ 360 grandes maisons. Elles produisent 90% de champagne, 5 % de vins rouges et 5 % de vins rosés. 

La Champagne entame une mutation vers une viticulture 100 % certifiée durable en 2030. Elle se prépare à l’abandon des herbicides à l’horizon 2025. 

Le Jura

C’est ici, dans le Jura, qu’est produit le fameux vin jaune. Ce vin, qui n’a aucun équivalent, au goût de noix et de curry, est obtenu grâce au cépage Savagnin. Il fait l’objet d’une méthode d’élevage spécifique qui le rend très solide et apte pour être gardé très longtemps. Le vin jaune ne peut être vendu que dans une bouteille appelée « clavelin », d’une contenance de 62cl. La taille du vignoble est de 1814 hectares classés en appellation.

Les cépages qui composent le vignoble sont les Poulsard, Trousseau, Pinot noir et Gamay plantés en rouge. Pour le vin blanc, en plus du Savagnin reste le Chardonnay. Il y a dans le vignoble 200 exploitations viticoles qui produisent plus de 60 % de vins blancs secs et doux.

La Savoie

Les cépages Altesse et Jacquère qui représentent la moitié des surfaces plantées, donnent de très bons vins en Savoie. Les crus blancs, Abymes, Arbin et Apremont ont fait la réputation des vins du territoire savoyard. Le cépage roi de la Savoie en rouge est la Mondeuse. C’est une parente proche de la Syrah, à déguster dans la cuvée “Le Comte Rouge” du Château de Mérande .

Cette région recèle des trésors qui s’étalent sur 56 communes situées dans les départements de la Savoie, de la Haute-Savoie, de l’Ain, et de l’Isère. Les vignes sont plantées à une altitude comprise entre de 250 mètres à 500 mètres sur 2100 hectares. 

Quatre appellations existent, Vin de Savoie (avec éventuellement le nom du cru), Roussette de Savoie comme au Domaine Eugène Carrel & fils, Seyssel et Crépy. 

La Loire

Le vignoble du Val de Loire s’étend sur presque 1000 kilomètres, sur 70 000 hectares. Il suit la Loire de sa source dans le Massif Central jusqu’à son estuaire à Nantes !

Les vins du Val de Loire sont issus d’une palette de cépages unique au monde. Du Chenin au Cabernet en passant par le Sauvignon et le Melon de Bourgogne, 24 cépages constituent leur diversité. 

Il y a dans le vignoble 7 000 domaines, 1000 maisons de négoces et 24 caves coopératives qui produisent une majorité de vins blancs secs et doux à hauteur de 45 %, pour 23 % de vins rouges, 21 % de vins rosés et 11 % de vins mousseux. 

Du littoral atlantique aux confins de l’Anjou, le vignoble de Nantes, regroupe 7 appellations , comme celle du Muscadet Sèvre et Maine du vigneron Julien Braud. Elle s’étend sur 12 500 ha. Avec 19 appellations et l’IGP, le vignoble de l’Anjou-Saumur où est installé le vigneron Jean-Noël Millon, et du Haut-Poitou s’étend sur 21 400 ha. Enfin, de Montsoreau, frontière de l’Anjou, à Blois, le vignoble de la Touraine est composé de 17 appellations et l’IGP . Il s’étale sur 16 300 ha. Il égrène de part et d’autre de la Loire quelques-unes des appellations ligériennes les plus réputées comme Chinon où on retrouve le Domaine de la Marinière, Saint-Nicolas-de-Bourgueil et Vouvray.

Autres articles du blog de Trois Fois Vin qui pourraient vous intéresser:

Cahier de vacances #3 : Comment fait-on le vin ?

Cahier de vacances #2 : Climat, cépage, terroir, et assemblage

Cahier de vacances #1 : le vin

LE MEILLEUR DU VIN DANS UNE BOX CHAQUE MOIS